Une salope réclame son heure de gloire en écartant les cuisses

Elle semble grave apprécier alors que je lui doigte profondément son minou rasé, ma langue sur son petit clito. Le jus de cette cochonne m’a tellement plu que je l’ai léchée jusqu’à l’orgasme. Tellement excitée, elle a encore explosé de plaisir quand je l’ai pénétrée. Je sentais sa chatte se refermer sur mon membre très raide. Elle gémissait et s’approchait d’un autre orgasme qui a été plus retentissant que le premier. Une baise tout ce qu’il y a de plus bandante avec une nénette vraiment belle, sexy et chaude qui m’a sucé en salivant tout en me branlant comme une experte !

2446
14:46
Votes : 0