Je me vide les couilles sur les petits seins d’une Beurette suceuse

En plein reportage dans Paris, je me fais interrompre par une créature des plus exotiques. Cette nana semble bien cochonne et son regard de salope me remplit illico les boules de foutre. Maintenant, il faut trouver un endroit pour lui niquer la bouche tranquille. Avec le caméraman, on se rend tous les trois dans une cage d’escalier d’un immeuble à appartements où elle se met à genou. Elle bosse fort et me branle ensuite comme une déesse au dessus de son visage racé pour obtenir sa dose de sperme. Avec pareil canon, je n’ai eu aucun problème à lui cracher ma purée sur les seins !

3911
40:55
100%
Votes : 2