J’élargis le troufion d’une amatrice sexy et exotique

Je bande comme un malade quand une fille me suce la bite goulûment jusqu’aux couilles. La bouche de cette Blackette ne semble pas avoir de fin, idem pour son appétit pour la queue ! Si je ne l’avais pas arrêtée, elle m’aurait pomper jusqu’à l’orgasme. Docilement, la jolie salope s’est confortablement installée en levrette sur le canapé, me donnant son cul à baiser ! J’ai d’abord niquer sa foufoune épilée qui était douce et serrée à l’intérieur. J’ai voulu goûter à son trou de balle et j’y ai enfoncé ma teub pour voir si elle allait aimer. Avez-vous déjà vu une nana jouir du cul ? Moi je l’ai senti autour de ma queue… Mmm.

5498
32:55
100%
Votes : 2