La fois où j’ai surpris deux étudiants à baiser dans les toilettes…

Dans le bahut où je bosse comme enseignante, j’ai appris à m’amuser aux dépends de ces étudiants qui se croient tout permis. En plus de les coller quand je les surprends le froc baissé aux chiottes, je les punis en les obligeant à continuer leurs ébats devant moi. Certains se sentent humiliés par cette conséquence et c’est tant mieux alors que d’autres trouvent très excitants que j’assiste à leurs pratiques scabreuses. Ces deux-là sont particulièrement cochons, enchaînant les pipes et les sodomies profondes… Et la belle rouquine d’adorer bouffer du sperme, friande de savourer ses propres saveurs anales !

3683
38:31
66%
Votes : 3