Un pote m’a envoyé sa femme adultère pour la punir avec du lourd !

Ici, j’ai des menottes, de quoi fouetter ce joli petit cul et d’autres trucs plus extrêmes. Je l’ai tout d’abord fouettée, du cul à la chatte en passant par ses seins. Je l’ai giflée sans arrêt et, même avec son sourire moqueur sur le visage, je me suis arrangé pour qu’elle regrette le geste qu’elle a posé en lui affublant les lèvres de sa chatte de poids, attachée au mur, et en lui coulant de la cire chaude sur la poitrine. J’ai ensuite doigté et fisté cette chienne jusqu’à ce qu’une fontaine jaillisse de ce trou béant. Mais l’ultime punition, là où elle a eu mal, c’est quand je l’ai sodomisée avec ma 25 cm !

24776
39:13
50%
Votes : 14