Une bombe black à gros nichons s’empale sur ma bite pour me vider

Je l’ai rencontré sur la rue et elle m’a de suite invité à prendre un café chez elle. Sous son manteau, la cochonne était habillée comme une vraie pute. Collants résilles, string et corset en cuir d’où jaillissait d’énormes seins bien ronds et fermes. Je n’ai pas eu à me faire prier pour qu’elle me taille une pipe et elle m’a bouffé les couilles à pleine bouche. J’ai ensuite baisé sa belle chatte rasée directement sur la table à manger, en levrette dans la salle de bain et à quatre pattes dans son lit jusqu’à me vider de tout mon sperme sur son corps de déesse.

5217
43:40
50%
Votes : 2