Une coquine découvre les joies de la dilatation extrême

La réputation de ma verge pour le fion de ces dames n’est plus à faire. Mes copines savent que je suis un gros pervers sans limites et elles viennent tous se faire défoncer par mes soins. Après une visite dans la belle chatte humide de cette belle brunette de 24 ans, j’ai tout de suite voulu élargir son trou de balle avec le plus gros gode de ma collection. Je lui ai fait cracher de la chatte et du cul des litres de jus et elle s’est fistée la chatte avec brio tant elle était chaude ! La cochonne était à bout de souffle, les trous en feu, quand j’ai eu fini de prendre mon pied dans chacun de ses trous, dans toutes les positions imaginables, lui giflant sa jolie gueule pour la dominer…

6488
40:17
66%
Votes : 6