Une grosse bite latine pour élargir les trois trous d’une Malaisienne !

À califourchon entre mes cuisses, cette salope se régale de ma grosse queue destinée à lui étirer la fente et le cul comme jamais… En effet, j’ai une bite très large et sans déconner elle n’est pas arrivée à la rentrer complètement dans sa bouche… Ça m’a excité de trop en pensant à ses autres petits trous que j’allais me faire un méchant plaisir à dilater au possible. Tellement belle, petite, sexy, cochonne, tout quoi, je l’ai défoncée comme une catin et, comme je l’imaginais, sa chatte était si serrée que j’ai dû forcer un peu cet orifice pour la pénétrer. J’avoue que j’avais peur de lui briser le cul si je la sodomisais mais elle a insisté !!! Profite bien !

5576
27:19
100%
Votes : 3